Roze zalm

Saumon sauvage ou d’élevage ? Une question de goût


En tant qu'aliment, le saumon est un poisson très spécial. Extrêmement prisé par les marchés aussi bien traditionnels qu'émergents, la...
En savoir plus

USPs Lobster

Les promesses du homard UHP


Lorsqu’il s’agit de susciter l’enthousiasme en matière culinaire, très peu de produits sont capables de rivaliser avec le homard. Son goût...
En savoir plus

Pittman seafoods asia

Cerner la consommation asiatique de produits de la mer, et son impact sur le reste du monde


Comprenant une très large gamme de produits nutritifs polyvalents, les produits de la mer jouent un rôle déterminant dans les régimes...
En savoir plus


Pittman kreeft

Petite visite chez nos producteurs de homards canadiens 3 minutes

  Déc 06, 2019

Le homard est le premier produit que nous ayons commercialisé dès 1990, l’année de notre fondation. Ce crustacé constituait à l’époque le plus gros de notre chiffre d’affaires. Au cours des années, nous avons développé notre savoir-faire et considérablement enrichi notre gamme. Outre le homard popsicle, nous proposons également un assortiment de chair de homard, ainsi que du homard UHP Pittman Chez Vous.

Chaque année, au début de la saison du homard (en mai ou en juin), les acheteurs de Pittman Seafoods se rendent au Canada afin d’aller à la rencontre des producteurs. Cette année, Tom Robbens, notre Quality Manager, et notre CEO Joke Vandepitte se sont à nouveau rendus sur place en septembre.

Au cœur de la pêcherie

Le homard possède deux types de pinces : la première, appelée communément « pince broyeuse » ou « marteau », sert à broyer les proies. La seconde, dite « pince coupante » ou « ciseau », est effilée et tranchante et est destinée à couper les proies en menus morceaux. Un homard grossit d’à peine 100 grammes par an, un spécimen adulte pesant entre un demi kilo et deux kilos. Le homard est en outre une espèce cannibale qui ne tolère aucun de ses congénères, ce qui rend l’élevage pratiquement impossible.

Le homard est un animal durable certifié MSC, dont la pêche est strictement réglementée. La région est divisée en zones de pêche et les pêcheurs sont sévèrement contrôlés et rattachés à une pêcherie imposée dans une zone spécifique, pour une durée déterminée et pour un nombre limité de casiers (dont le nombre et la taille sont également réglementés). Les autorités régulant la pêche imposent en outre une taille minimale de capture et obligent les pêcheurs à remettre à l’eau les femelles œuvées.

Qu’entend-on par homard popsicle ?

Il s’agit d’un homard entier cuit, congelé dans la saumure et scellé sous vide dans un emballage plastique. Nous nous sommes laissé dire que cette méthode de conservation et de conditionnement était née des œuvres d’un particulier qui avait congelé un homard cuit après l’avoir placé dans un carton de type « Tetra Brick » rempli d’eau salée.

Le homard se divise en deux catégories :

  • Le homard canner : de 275 g à 450 g
  • Le homard market : de 450 g à 650 g

Cette année, nous sommes particulièrement fiers de lancer notre emballage Pittman popsicle !

Pittman kreeft

Cet élégant conditionnement noir confère à ce produit d’exception un petit air de fête. Par souci de clarté, Pittman Seafoods a délibérément choisi d’imprimer les mentions reprises sur l’emballage dans la langue du client. Aujourd’hui, les emballages sont disponibles en allemand et en italien, sous réserve d’ajouter d’autres langues dans le futur.

Le processus de fabrication

Nous vous invitons à suivre le processus de fabrication :

Ensuite, les homards sont prêts à être rapidement refroidis. La teneur en sel est strictement contrôlée.

Avant d’être emballé, chaque homard est vérifié quant à sa conformité en termes de poids.  Une fois cuit, le homard est emballé dans un sac contenant de l’eau minérale. Tom Robbens, Quality Manager chez Pittman Seafoods, effectue un contrôle.

Et voilà, prêts pour la congélation !

Joke Vandepitte est un CEO comblé.

Saviez-vous…

… qu’il est extrêmement facile de reconnaître un homard mâle d’un homard femelle ?

La femelle possède une queue plus large car c’est là qu’elle emmagasine les œufs.

Par ailleurs, le homard possède des crochets entre le thorax et la queue. Lorsque ces crochets sont minces, mous et souples, il s’agit d’une femelle. En revanche, s’ils sont durs, pointus et blanchâtres, nous sommes en présence d’un mâle.

À gauche : une femelle
À droite : un mâle

… et qu’occasionnellement, on rencontre des espèces « originales » ?

À l’instar de ce homard bleu ou de ce spécimen tigré. Ou encore de ce homard géant.

Impossible de ne pas vous faire profiter des splendeurs naturelles de l’Île-du-Prince-Édouard, telles que ce magnifique paysage à la couleur brun-rouge caractéristique ou cet idyllique coucher de soleil.


Comments