Pittman kreeft

Petite visite chez nos producteurs de homards canadiens


Le homard est le premier produit que nous ayons commercialisé dès 1990, l’année de notre fondation. Ce crustacé constituait à l’époque le...
En savoir plus

Pourquoi est-il recommandé de manger du poisson (au moins) 2 fois par semaine ?


On a coutume de dire qu’en tant que consommateurs, nous ne mangeons pas suffisamment de poissons et de produits de la mer. Mais comment savoir ce...
En savoir plus

avantages poisson surgelé

Aperçu des nombreux avantages liés au poisson surgelé


Il existe de solides arguments prouvant que, de tous les formats alimentaires, les surgelés comptent parmi les produits les mieux adaptés à la...
En savoir plus


Certification MSC pour les homards de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick 2 minutes

  Juin 15, 2015

Confirmant sa bonne gestion et son caractère durable sur le plan de l’environnement, la pêche au casier au homard de la baie de Fundy, du plateau néo-écossais et de la région sud du golfe du Saint-Laurent a récemment obtenu une certification selon les normes de pêche du Conseil d’intendance des mers (MSC).

Suite à une évaluation menée par le certificateur indépendant SAI Global, les homards provenant de cette pêche réunissent désormais les conditions requises pour porter l’écolabel bleu MSC. Cette récompense signifie également que la quasi-totalité du stock de homards du Canada atlantique est désormais certifiée selon les normes.

Le groupe de clients de cette pêcherie, la Nova Scotia and New Brunswick Lobster Eco-Certification Society (société d’éco-certification du homard de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau- Brunswick), a été constitué par une coopérative de parties intéressées comprenant des pêcheurs, marchands/acheteurs, expéditeurs et transformateurs, dans le but d’obtenir une certification pour cette pêcherie.

DURABILITÉ CANADIENNE

Lors de l’évaluation, les trois principes des normes de pêche du MSC ont été évalués en détail : l’état du stock de poissons, l’impact de la pêche sur l’écosystème marin et le système de gestion régissant la pêche.

En obtenant sa certification, la pêche côtière au homard de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau- Brunswick rejoint 259 autres pêcheries certifiées MSC à travers le monde qui contribuent à garantir des écosystèmes marins sains pour l’avenir.

Ce qui rend cette certification MSC particulièrement unique réside dans le fait qu’elle est le résultat d’une collaboration industrielle entre des provinces et des concurrents au sein d’un secteur largement considéré comme étant farouchement indépendant. Toutefois, les parties prenantes ont reconnu qu’une certification aiderait à garantir la viabilité à long terme des ressources et offrirait à la plus grande pêcherie au homard du Canada une position favorable au sein des marchés internationaux en pleine croissance.

Selon le MSC, près de 67 % de l’ensemble des pêcheries canadiennes participent désormais au programme.

UNE PÊCHE DE GRANDE VALEUR

La  pêche au casier au homard de la baie de Fundy, du plateau néo-écossais et de la région sud du golfe du Saint-Laurent emploie 4 152 pêcheurs possédant un permis de pêche, et se situe au sein de la Zone économique exclusive du Canada (ZEE).

En 2014, la valeur au débarquement de toutes les pêches au homard du Canada s’élevait à 853 millions de CAD, soit 615,4 millions d’EUR, à savoir le record de toutes les pêches nationales. Sur ce total, 671 millions de CAD, soit 484,1 millions d’EUR, provenaient des pêcheurs indépendants de la pêcherie nouvellement certifiée.

Les principaux marchés pour les homards capturés par ces pêcheurs incluent les États-Unis, l’Europe (principalement la Belgique, la France et le Royaume-Uni) et l’Asie (principalement la Chine, le Japon et la Corée du Sud).

Sur tous ces marchés, le homard est vendu en quantités importantes aussi bien sous forme vivante que transformée (queues de homard surgelées, homard entier surgelé et chair de homard).

La pêche en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick constitue depuis longtemps une source importante de homards canadiens pour Pittman Seafoods, tout comme la pêche au casier au homard de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.), qui a obtenu sa certification MSC en novembre 2014.


Comments