Pittman kreeft

Petite visite chez nos producteurs de homards canadiens


Le homard est le premier produit que nous ayons commercialisé dès 1990, l’année de notre fondation. Ce crustacé constituait à l’époque le...
En savoir plus

Pourquoi est-il recommandé de manger du poisson (au moins) 2 fois par semaine ?


On a coutume de dire qu’en tant que consommateurs, nous ne mangeons pas suffisamment de poissons et de produits de la mer. Mais comment savoir ce...
En savoir plus

avantages poisson surgelé

Aperçu des nombreux avantages liés au poisson surgelé


Il existe de solides arguments prouvant que, de tous les formats alimentaires, les surgelés comptent parmi les produits les mieux adaptés à la...
En savoir plus


salmon

Les prévisions concernant le saumon norvégien indiquent une croissance continue à compter de 2015 2 minutes

  Avr 13, 2015

Depuis la percée de la Norvège grâce à son élevage de poissons en mer dans les années 70, le pays a conservé sa place de leader mondial dans la production du saumon atlantique (Salmo salar). De nos jours, les saumons élevés au sein des fjords gelés et des eaux de mer côtières représentent plus de la moitié de la valeur totale des exportations de l’ensemble des produits de la mer du pays.

Pour l’industrie norvégienne du saumon, 2014 a été une année particulièrement féconde puisqu’il s’agit de la meilleure année à ce jour en termes de valeur des exportations. Et bien qu’il ne fasse aucun doute que la plupart des acteurs repenseront avec fierté à leurs réussites de 2014, ils sont également confiants quant à leur capacité à obtenir des résultats aussi probants cette année, ainsi qu’en 2016.

Les principaux producteurs norvégiens prévoient pour 2015 une production excédant 1,1 million de tonnes métriques et une croissance de la production nationale comprise entre 4 et 5 %. En 2016, le taux de croissance devrait être similaire.

Les captures norvégiennes représentent actuellement le double de celles du Chili, le deuxième plus grand producteur de saumon au monde.

DES RECORDS BATTUS

Les résultats de 2014 de l’industrie du saumon norvégien étaient dus en grande partie à une production accrue, à des prix forts soutenus et à une demande élevée. L’année dernière, l’industrie norvégienne a exporté 999 000 tonnes métriques de saumon, soit une hausse de 4 % par rapport à ses exportations totales de 2013. Selon le Conseil norvégien des produits de la mer (NSC), ces exportations ont atteint l’année dernière une valeur totale de 43,9 milliards de NOK (5,1 milliards d’EUR/ 5,8 milliards d’USD), ce qui représente une hausse de 11 % par rapport à 2013 et la précédente valeur record des exportations qui s’élevait à 39,8 milliards de NOK (4,7 milliards d’EUR/ 5,2 milliards d’USD), laquelle était à son tour 35 % plus élevée que le total atteint en 2012.

L’année dernière, l’UE est restée le principal marché pour les saumons frais et entiers de Norvège avec des importations s’élevant à 720 000 tonnes métriques, soit une hausse de 11 %. Le NSC a indiqué que la part européenne dans les exportations de saumon norvégien a littéralement explosé en raison de l’embargo commercial d’une durée d’un an imposé par la Russie en août 2014.

DE VASTES MARCHÉS

Outre la hausse de leurs expéditions vers l’Europe, les exportateurs norvégiens de saumon ont également réussi à accroître leurs exportations vers les marchés américain et asiatique l’année dernière. Les États-Unis ont importé du saumon norvégien pour une valeur de 1,9 milliard de NOK (222,1 millions d’EUR/ 248,9 millions d’USD), ce qui représente une hausse de 64 % par rapport à la valeur totale atteinte en 2013. Ce total comprenait 8 000 tonnes métriques de saumon frais entier, un produit qui était soumis aux taxes douanières anti-dumping et compensatoires jusqu’en 2012.

De son côté, l’Asie a importé du saumon pour un montant de 6,6 milliards de NOK (771,6 millions d’EUR/ 864,7 millions d’USD), soit une hausse de 16 % par rapport à l’année précédente. Hong Kong et la Corée du Sud figurent parmi les marchés asiatiques ayant enregistré la plus forte croissance en matière de demande de saumon l’année dernière.

Selon le NSC, le saumon norvégien est désormais apprécié dans plus de 100 pays.

PERSPECTIVES MONDIALES

D’un point de vue global et sauf catastrophe, la production mondiale de saumon de l’Atlantique devrait augmenter d’environ 3 pour cent pour atteindre un peu moins de 2,3 millions de tonnes métriques cette année et dépasser les 2,4 millions de tonnes métriques en 2016.

Le marché mondial pour ce produit est actuellement estimé à près de 70 milliards de NOK (8,2 milliards d’EUR/ 9,2 milliards d’USD).

Pittman Seafoods s’approvisionne en saumon aussi bien en Norvège qu’au Chili, où il possède sa propre unité de production. Plus d’infos sur www.omegacfoods.com.


Comments