Pittman kreeft

Petite visite chez nos producteurs de homards canadiens


Le homard est le premier produit que nous ayons commercialisé dès 1990, l’année de notre fondation. Ce crustacé constituait à l’époque le...
En savoir plus

Pourquoi est-il recommandé de manger du poisson (au moins) 2 fois par semaine ?


On a coutume de dire qu’en tant que consommateurs, nous ne mangeons pas suffisamment de poissons et de produits de la mer. Mais comment savoir ce...
En savoir plus

avantages poisson surgelé

Aperçu des nombreux avantages liés au poisson surgelé


Il existe de solides arguments prouvant que, de tous les formats alimentaires, les surgelés comptent parmi les produits les mieux adaptés à la...
En savoir plus


La filière du saumon d’élevage place haut la barre en se penchant sur les problèmes de durabilité 2 minutes

  Mar 10, 2015

Le lancement de la Global Salmon Initiative (GSI) en août 2013 a marqué un tournant historique dans l’évolution de l’industrie aquacole. C’était en effet la première fois qu’un secteur se réunissait de façon pré-concurrentielle pour tenter de venir à bout des problèmes de durabilité.

La GSI réunit 15 producteurs mondiaux de saumon d’élevage provenant de six pays, déterminés à réaliser d’importants progrès afin de mettre en œuvre la durabilité au sein du secteur. Aujourd’hui, la GSI comprend 17 sociétés et représente plus de 70 pour cent de l’industrie mondiale de production du saumon.

En termes de recrutement, la GSI est ouverte à tout producteur de saumon d’élevage soutenant sa mission et disposé à poursuivre ses objectifs. L’ensemble de ses membres s’engagent à atteindre l’objectif commun qui est de procurer une source éminemment durable d’alimentation saine dans le but de nourrir une population mondiale croissante, tout en réduisant au minimum l’empreinte environnementale du secteur et en continuant à améliorer sa contribution sociale.

Pour y parvenir, la GSI a décidé d’emprunter le savoir-faire hautement sophistiqué et la technicité qui existent déjà au sein de l’industrie du saumon d’élevage et de les partager avec toutes les régions afin d’en faire bénéficier les entreprises moins avancées.

ZONES CIBLÉES

Actuellement, la GSI concentre ses efforts sur trois domaines prioritaires : la biosécurité, l’alimentation et l’approvisionnement, ainsi que la conformité aux normes du secteur.

En ce qui concerne la biosécurité, la priorité actuelle de la GSI consiste à faire progresser le partage des bonnes pratiques relatives aux poux de mer et à leur traitement. Les poux de mer sont des parasites d’origine naturelle que l’on trouve dans tous les océans du monde et sur de nombreuses espèces de poissons. Toutefois, de telles infections représentent un défi de taille pour l’industrie du saumon d’élevage étant donné que les poux ont un effet néfaste sur la santé et le bien-être des poissons infectés et qu’ils peuvent réduire la productivité des fermes. En particulier, les membres de la GSI consacrent beaucoup de temps et de ressources à l’étude d’approches non- médicinales pour la gestion des poux de mer.

En attendant, l’un des principaux aspects de la durabilité en matière d’élevage de salmonidés est la quantité de farine et d’huile de poisson contenue dans l’alimentation des poissons, toutes deux étant des ressources limitées. La GSI souhaite aider l’industrie à continuer de réduire sa dépendance aux matières premières d’origine marine tout en conservant les niveaux historiquement élevés de nutriments et d’acides gras.

Par-dessus tout, la principale fonction de la GSI reste celle d’étudier les problèmes environnementaux et sociaux liés à l’élevage du saumon dans le monde entier. Afin de mesurer les progrès réalisés, tous les membres ont accepté de respecter la norme environnementale sur les saumons de l’Aquaculture Stewardship Council (ASC) en tant que point de référence et chercheront à obtenir une certification indépendante d’ici 2020.

Au mois d’octobre de l’année dernière, 13 fermes de la GSI avaient obtenu une certification officielle de l’ASC.

TRANSPARENCE DES INFORMATIONS

La grande priorité de la GSI en 2015 sera le lancement d’un tableau de bord public sur lequel tous ses membres rendront compte de façon transparente d’un certain nombre d’indicateurs clés de durabilité. Le groupe est actuellement en train de développer ce tableau de bord et de réunir des données, avec pour objectif de lancer ce dernier sur son site web au cours des prochains mois.

La GSI a déclaré que les indicateurs porteront sur les problèmes suivants : la nourriture et les matières premières ; le nombre de poissons qui s’échappent par an ; la charge en éléments nutritifs et la capacité de chargement ; l’impact sur l’environnement local ; la transmission des maladies et parasites ; les intrants chimiques ; et les impacts sociaux.

Des informations concernant d’autres problèmes pourraient être ajoutées au fur et à mesure du développement de l’initiative, a indiqué la GSI.

Pour en savoir plus : http://www.globalsalmoninitiative.org/


Comments