La prolifération d’algues frappe le Chili : quelles conséquences pour le commerce du saumon d’élevage ? 3 minutes


Il a été largement fait état d’une prolifération d’algues toxiques (HAB en anglais) ayant causé la mort de millions de saumons Atlantique...
En savoir plus

Saumon atlantique d’élevage : succès mondial, mais baisse de la production en raison des poux de saumon 3 minutes


En tant que produit de consommation, très peu de produits de la mer sont en mesure de rivaliser avec le saumon atlantique d'élevage (Salmo salar)...
En savoir plus

aquaculture

FAO : le stock mondial de poissons d’élevage bat celui des poissons sauvages 3 minutes


L'aquaculture continue de jouer un rôle toujours plus important dans l'approvisionnement mondial en produits de la mer. Effectivement, 2014 a...
En savoir plus


Chili Pittman

Notre voyage au Chili 3 minutes

  Juil 03, 2018

Pour Pittman Seafoods, le Chili constitue une source d’approvisionnement importante en matière de saumon, de crabe et de moules. Depuis quelques années, nous sommes également actionnaires majoritaires d’Omega C-Foods, une « joint-venture » responsable du sourcing, du contrôle de qualité et du transport. Ce qui nous amène à nous rendre régulièrement sur place. En mai 2018, Joke Vandepitte et Dieter Sanders (les dirigeants de Pittman Seafoods) ont visité la douzième région, à l’extrême sud du pays.  

Outre la visite programmée de l’usine, nous nous sommes rendus dans une ferme d’élevage de saumons ASC, établie sur l’archipel de la Terre de Feu (Tierra del Fuego), en Patagonie. Cette région se situe à l’extrême sud de l’Amérique australe, aux confins de l’Antarctique. Afin de préserver la magnifique nature, les autorités ont instauré un grand nombre de mesures draconiennes. Un exemple : aucune route n’étant accessible en voiture, on ne peut rejoindre ces fermes que par bateau.

chili visit pittman

Voici, pour suivre, un résumé de notre périple.

Partis de Bruges, nous sommes arrivés à Punta Arenas, la capitale de la douzième région, après un périple de trente heures. Afin de rejoindre le plus efficacement possible l’usine située à Porvenir, nous avons emprunté un petit Cessna qui a survolé le détroit de Magellan. Nous avons visité cette région et l’usine à de nombreuses reprises. Tom Robbens, notre « Quality Manager », s’y trouvait pas plus tard qu’en février dernier afin d’effectuer un audit. Depuis cette dernière visite, les dirigeants de l’usine ont investi dans l’automatisation. Dans cette région à faible densité de population, il est en effet extrêmement difficile de trouver de la main-d’œuvre. Cette usine certifiée IFS et BRC répond parfaitement à nos besoins. Nous avons contrôlé et approuvé la production de notre saumon débité en portions et en blocs.

Nous avions également prévu de visiter une ferme d’élevage de saumons. Pour atteindre la ferme, nous avons emprunté un bateau et navigué durant quatre heures parmi des paysages idylliques. C’était l’hiver et la mer était particulièrement agitée. À notre arrivée, on est venu nous chercher avec un plus petit bateau, afin de décontaminer l’extérieur du nôtre. Nous avons été reçus à bord d’une maison flottante.

Cette ferme est occupée par une vingtaine de personnes (techniciens, plongeurs, cuisinier…) ayant pour mission d’assurer l’optimisation de l’élevage. C’est ainsi que, par exemple, les filets sont nettoyés quotidiennement. Dans une ferme de cette envergure, on élève entre 1 500 et 7 000 tonnes de saumon.

La douzième région est propice à l’élevage de saumon certifié ASC, lequel n’est pas menacé par les poux de mer. À aucun stade de son développement, le saumon élevé dans cette région n’est traité aux antibiotiques, même à titre curatif.

Cette spécialisation s’explique en outre par le fait que cette région est difficilement accessible et que les licences sont très peu nombreuses. Au Chili, quelque 1 350 licences sont attribuées pour l’élevage de saumon. 1 227 licences concernent la dixième et la onzième région, seules 125 sont attribuées à la douzième région.

Quelques chiffres significatifs :

En 2018, on prévoit que 2 405 000 tonnes de saumon Atlantique seront élevées dans le monde. Le volume mondial de saumon certifié ASC s’élève à 749 581 tonnes.

 

Chili Norvège
Estimation du volume en tonnes pour 2018 607 400 1 287 800
Volume ASC disponible aujourd’hui 207 592 tonnes (34 % de l’élevage est certifié ASC) 368 853 tonnes (28 % de l’élevage est certifié ASC)
Nombre d’élevages de saumons certifiés 62 124
En attente de certification ASC 26 19

 

Outre le saumon Atlantique certifié ASC, nous importons également, depuis cette année, du saumon coho certifié ASC en provenance du Chili. Très prisée des amateurs de BBQ qui la consomment avec la peau, cette espèce à la chair d’un rouge intense fait le bonheur des clients spécialisés dans le fumage du saumon.

Le saumon est, pour nous, un produit incontournable et nous sommes fiers de proposer du saumon Atlantique de grande qualité en provenance du Chili, de Norvège et des Îles Féroé.

Le fait d’envoyer sur place nos acheteurs, nos collaborateurs les plus compétents, ainsi qu’un certain nombre de nos clients, nous permet de proposer du poisson durable de qualité correspondant parfaitement aux exigences de notre clientèle.


Comments