seafood benefits

Découvrez sept effets bénéfiques des produits de la mer sur la santé


Les produits de la mer offrent une telle diversité de savoureuses protéines et d'expériences culinaires mémorables que l’on a tendance à...
En savoir plus

frozen scallops on ice

Les nombreux avantages du poisson surgelé


En tant que catégorie alimentaire, le poisson et les produits de la mer s'en sortent toujours aussi bien dans un paysage des consommateurs en...
En savoir plus

Salmon

Le casse-tête des poux de mer et de leur impact considérable sur la salmoniculture


L'élevage de saumon est un secteur très lucratif. En fournissant ce qui est devenu l'une des protéines les plus prisées au monde, le secteur...
En savoir plus


Hoki New Zealand

Découvrez le poisson le plus abondant de Nouvelle-Zélande : le hoki 2 minutes

  Avr 28, 2022

Principalement pêché en Nouvelle-Zélande, mais également capturé dans les eaux longeant l’Australie du Sud et au large des côtes Pacifique et Atlantique d’Amérique du Sud, le hoki est un poisson sauvage à chair blanche très flexible et abordable, qui est apprécié par un nombre croissant de consommateurs et de cuisiniers professionnels partout dans le monde.

Il séduit aussi les papilles en partie grâce à sa forte teneur en matières grasses, qui lui permet d’offrir un goût légèrement plus prononcé que beaucoup d’autres espèces de poissons à chair blanche. Le hoki donne également de succulents flocons de taille moyenne une fois cuit.

Le hoki frais est largement commercialisé en Nouvelle-Zélande et en Australie, tandis que sur les marchés internationaux, il est le plus souvent vendu sous forme de filets congelés. Aux côtés de la morue et du colin d’Alaska, c’est aussi l’un des trois principaux poissons que McDonald’s utilise dans son très populaire hamburger Filet-O-Fish. C’est d’ailleurs là que beaucoup de consommateurs goûtent au hoki pour la première fois.

Long et luisant

Bien que « hoki » soit le nom le plus commun du poisson, les gens connaissent aussi cette espèce sous le nom de grenadier bleu, grenadier bleu de Nouvelle-Zélande ou merlu à longue queue. Son nom scientifique est Macruronus novaezelandiae et, comme le suggèrent ses désignations alternatives, il fait partie de la famille des merlus.

Dans les pêcheries sauvages, ce poisson qui atteint rapidement sa maturité est long et luisant, mesure jusqu’à près d’1,3 mètre de long, vit à des profondeurs comprises entre 10 et 1 000 mètres etse nourrit essentiellement de petits crustacés.

Son corps est de couleur bleu-vert pâle sur le dessus, argent sur les côtés et sur le ventre, et ses nageoires sont plus foncées.

Valeur économique

Le hoki est le poisson marchand de Nouvelle-Zélande le plus important en termes de volume. Le poisson est pêché tout au long de l’année dans diverses zones du pays en utilisant des chaluts pélagiques et de fond, la haute saison s’étendant habituellement du mois de mai au mois d’août.

Au cours des deux dernières décennies, les débarquements de hoki néo-zélandais ont atteint entre 90 000 et 250 000 tonnes, avec des limites de captures ajustées afin de garantir la bonne santé de la population. Chaque année, des scientifiques doivent estimer la taille du stock en raison du fait que cette espèce se développe et se reproduit très rapidement. La température de l’eau et les captures de l’année précédente peuvent également avoir un impact sur la quantité de hokis disponibles d’une année sur l’autre.

Selon l’organisation Fisheries New Zealand, le quota de hokis a atteint une valeur supérieure à 850 millions d’euros en 2018, les exportations du poisson ayant rapporté 140 millions d’euros à l’économie du pays.

Traditionnellement, la plupart des hokis néo-zélandais sont exportés vers des marchés clés tels que l’UE, les États-Unis, la Chine, le Japon et l’Australie.

Une bonne gestion

La pêcherie de hokis de Nouvelle-Zélande gère en fait deux stocks : un stock oriental et un stock occidental. Des recherches scientifiques sont effectuées sur chacun des stocks et des limites de prises s’appliquent séparément dans le cadre du quota global fixé annuellement par le Ministre des Pêches.

Mais l’abondance à elle seule ne suffit pas à distinguer le hoki de Nouvelle-Zélande des autres espèces. En effet, le poisson est également célèbre pour avoir changé la donne dans le domaine de la durabilité puisqu’il a été le premier grand stock de poissons à chair blanche au monde à recevoir le label écologique du Conseil d’intendance des mers (MSC), lorsqu’il a été certifié pour la première fois en 2001, conformément aux normes. Une certification confirmée en 2007, 2012 et 2018.


Comments