La prolifération d’algues frappe le Chili : quelles conséquences pour le commerce du saumon d’élevage ? 3 minutes


Il a été largement fait état d’une prolifération d’algues toxiques (HAB en anglais) ayant causé la mort de millions de saumons Atlantique...
En savoir plus

Saumon atlantique d’élevage : succès mondial, mais baisse de la production en raison des poux de saumon 3 minutes


En tant que produit de consommation, très peu de produits de la mer sont en mesure de rivaliser avec le saumon atlantique d'élevage (Salmo salar)...
En savoir plus

aquaculture

FAO : le stock mondial de poissons d’élevage bat celui des poissons sauvages 3 minutes


L'aquaculture continue de jouer un rôle toujours plus important dans l'approvisionnement mondial en produits de la mer. Effectivement, 2014 a...
En savoir plus


Des œufs à l’assiette : pourquoi et comment les poissons sont-ils élevés ? 3 minutes

  Nov 15, 2017

Nous élevons des poissons et fruits de mer en tant que moyens de subsistance depuis des siècles, mais les prémices, qui reposaient essentiellement sur la pêche et l’élevage en ranch d’espèces sauvages, sont à des années lumières du secteur aquacole moderne technologiquement avancé, qui comprend la culture de plus de 500 animaux aquatiques différents.

Selon les toutes dernières estimations de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production aquacole totale dans le monde dépasse les 101 millions de tonnes, ce qui représente une valeur de plus de 165 millions de dollars US. De plus, une étape importante a été atteinte en 2014, lorsque la contribution de l’aquaculture aux stocks mondiaux de produits de la mer destinés à la consommation humaine a dépassé celle des poissons capturés dans la nature. Aujourd’hui, l’aquaculture est en fait devenue le secteur d’approvisionnement alimentaire à plus forte croissance du monde.

DES BOUCHES À NOURRIR

La raison expliquant la croissance phénoménale de l’aquaculture réside dans la demande mondiale croissante en matière de produits de la mer sains et délicieux, conjuguée à l’incapacité des pêcheries d’espèces sauvages de produire bien plus qu’elles ne produisent à l’heure actuelle et de manière durable. En outre, avec plus de 9 milliards d’êtres humains d’ici 2050, alors que la planète compte actuellement quelque 7,5 milliards d’habitants, on fera toujours plus appel à l’aquaculture pour combler le fossé entre l’offre et les besoins des consommateurs. Il a d’ailleurs été estimé que la production d’élevage devra doubler afin de répondre à la demande du milieu de siècle concernant les produits de la mer.

En général, le secteur de l’élevage piscicole est bien conscient des défis et chances impliqués par ces circonstances, et plusieurs de ses figures de proue font progresser les performances du secteur, en rendant ce dernier plus responsable, durable et innovant, tout en nous offrant de plus grandes quantités de protéines saines et délicieuses à manger.

DES PROTÉINES EFFICACES

On peut dire qu’aujourd’hui, l’aquaculture est bien différente de ce qu’elle était il y a seulement 30 ans de cela. Elle est devenue un producteur net de protéines, utilisant près d’une demi-tonne de poissons sauvages entiers pour produire une tonne de produits issus de l’aquaculture. En fait, en matière de production d’élevage, le poisson d’élevage est désormais la protéine animale la plus économe en ressources  disponible pour les êtres humains, tandis que le saumon possède l’indice de consommation le plus efficace de toutes les protéines et une empreinte carbone qui correspond environ à un dixième de celle du bœuf. Et chose encore plus fondamentale, la production comestible récoltée est supérieure à toutes les autres protéines présentes dans nos plats.

Fish farming

Non seulement l’aquaculture a adopté l’innovation technologique, mais des règles bien plus strictes sont désormais appliquées et les procédures de surveillance de l’environnement sont bien plus fiables. En effet, alors que la pisciculture d’autrefois dépendait des poissons sauvages, la plupart des systèmes aquacoles modernes n’ont peu ou rien à voir avec les stocks présents dans les océans. Les espèces d’élevage sont principalement élevées sous forme d’œufs dans des écloseries, lesquels sont ensuite transférés vers de plus grands enclos, bassins ou aquariums pour se développer ultérieurement jusqu’à ce qu’ils aient atteint la taille requise pour la pêche.

ÉLEVAGE MODERNE

Les diverses espèces de poissons sont élevées différemment en fonction de leurs besoins et de la région dans laquelle elles se développent. Par exemple, une fois qu’ils ont atteint une certaine taille, la plupart des saumons continuent leur croissance, jusqu’à atteindre la taille requise pour la pêche, dans des enclos ou cages flottant(e)s en eaux libre perméables à l’eau de mer, en vue de conserver une qualité de l’eau au sein de la cage. Quant aux crevettes d’eaux chaudes, elles sont principalement élevées dans des bassins d’eau saumâtre qui ne laissent filtrer aucun cours d’eau.

Mais quelle que soit l’espèce élevée, les frais les plus onéreux pour les pisciculteurs sont de loin le fourrage. Chaque espèce a besoin d’une alimentation spécifique et cette dernière, le plus souvent fournie sous forme de boulettes séchées, est spécialement formulée afin de contenir l’ensemble des nutriments essentiels nécessaires pour que les poissons restent en bonne santé et continuent à se développer et afin de conserver les bienfaits qu’apporte la consommation de produits de la mer à la santé de l’homme. La quasi-totalité de ces ingrédients provient de sources naturelles, un petit pourcentage seulement étant issu de produits identiques à une substance naturelle.

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

La population mondiale ne cesse de croître, tout comme la demande en protéines. Il est parfaitement clair que pour répondre aux besoins croissants de notre planète, nous devons établir et maintenir la durabilité des protéines. Il ne fait donc aucun doute que l’aquaculture, avec l’ensemble de ses attributs, jouera un rôle toujours plus important pour relever le défi de la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale, ainsi que pour contribuer plus largement aux régimes équilibrés et aux modes de vie sains.


Comments