La prolifération d’algues frappe le Chili : quelles conséquences pour le commerce du saumon d’élevage ? 3 minutes


Il a été largement fait état d’une prolifération d’algues toxiques (HAB en anglais) ayant causé la mort de millions de saumons Atlantique...
En savoir plus

Saumon atlantique d’élevage : succès mondial, mais baisse de la production en raison des poux de saumon 3 minutes


En tant que produit de consommation, très peu de produits de la mer sont en mesure de rivaliser avec le saumon atlantique d'élevage (Salmo salar)...
En savoir plus

aquaculture

FAO : le stock mondial de poissons d’élevage bat celui des poissons sauvages 3 minutes


L'aquaculture continue de jouer un rôle toujours plus important dans l'approvisionnement mondial en produits de la mer. Effectivement, 2014 a...
En savoir plus


school vissen

Garantir la durabilité au sein de la chaîne d’approvisionnement des produits de la mer 3 minutes

  Fév 10, 2015

Au cours des vingt dernières années, les normes privées et les systèmes de certification qui s’y rapportent sont devenus toujours plus importants dans le commerce international de poissons. Dans l’ensemble, ils ont vu le jour dans des domaines régis par des cadres réglementaires généraux incapables d’atteindre les résultats souhaités en matière de durabilité et de gestion responsable des pêcheries.

Au départ, les normes ont été mises en place afin de pallier les dysfonctionnements et d’améliorer les pêcheries basées sur la capture de stocks sauvages qui faisaient l’objet de surpêches courantes et d’échecs en matière de politique. Elles sont devenues par la suite un mécanisme dont se sont servis les principaux détaillants et marques commerciales pour transposer les normes de leurs matières premières à d’autres segments de la chaîne d’approvisionnement. En particulier, elles exigeaient des fournisseurs qu’ils vérifient que leurs produits répondent à certains critères environnementaux et sociaux.

Les normes se sont également étendues pour pouvoir englober d’autres critères, dont la traçabilité et la transparence au sein du processus de production. L’étape ultérieure visant à garantir une certification selon des normes environnementales ou des écolabels a également contribué à atténuer la pression en provenance des groupes environnementaux et des médias. Fait décisif, les détaillants et les marques ont également découvert que la certification les aidait à exploiter la demande croissante de produits éthiques de la part des consommateurs.

Compte tenu de ces réussites, de nombreux grands acteurs du secteur ont ensuite commencé à exiger les mêmes garanties de sécurité alimentaire, qualité et durabilité environnementale de la part de l’industrie aquacole. Par conséquent, les politiques d’approvisionnement des pêcheries de la plupart des grands détaillants incluent désormais une section durable, visant à faire certifier les poissons capturés à l’état sauvage par un écolabel et les poissons et fruits de mer d’élevage par un système de certification aquacole.

MEILLEURES PRATIQUES DE PÊCHE ET D’ÉLEVAGE

En tant que principal fournisseur de produits de la mer, Pittman Seafoods adopte une approche responsable en ce qui concerne l’approvisionnement de l’ensemble de ses produits. La société connaît toujours avec exactitude la provenance de tous ses produits de la mer et s’efforce d’utiliser du poisson portant une certification délivrée par une tierce partie ou un écolabel prouvant que ce dernier a été capturé ou produit de manière durable.

Parmi la pléthore des écolabels disponibles, certains sont plus reconnaissables et largement utilisés que d’autres et il existe d’importantes différences entre chacun d’entre eux.

Le plus connu est sans doute la norme de pêche Marine Stewardship Council (MSC), qui évalue si une pêcherie est bien gérée et durable. Cette certification est ouverte à toutes les pêcheries pratiquant la capture à l’état sauvage d’organismes marins ou d’eau douce, dont ceux qui participent à l’industrie de la farine de poisson et de l’huile de poisson. Actuellement, plus de 15 000 produits différents certifiés MSC  sont vendus dans le monde.

Un autre modèle important de certification en matière de pêche sauvage est le programme Iceland Responsible Fisheries (IRF), qui permet aux pêcheries islandaises de répondre de manière rentable aux critères de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) afin d’obtenir une certification crédible. Une fois la certification confirmée, la pêcherie intègre un programme d’évaluations de surveillance annuelles pour conserver sa certification en cours, avec un renouvellement de certification exigé tous les cinq ans. La marque de certification IRF garantit aussi bien aux acheteurs qu’aux consommateurs islandais de produits de la mer que ces derniers proviennent de pêcheries gérées de manière responsable. Cette certification concerne actuellement la morue, l’aiglefin, le colin et le sébaste atlantique du pays.

En attendant, comme son nom l’indique, l’Aquaculture Stewardship Council (ASC) est un programme de certification et d’étiquetage destiné aux produits de la mer élevés de manière responsable. Son rôle principal consiste à gérer les normes mondiales pour une aquaculture responsable, élaborées par les tables rondes Aquaculture Dialogues du WWF. Les normesASC sont mises au point conformément aux directives de l’ISEAL (Alliance internationale pour l’accréditation et l’étiquetage sociaux et environnementaux) ; elles impliquent la présence des diverses parties intéressées, sont transparentes et intègrent des indicateurs de performance basés sur des informations scientifiques. Malgré le fait que ce programme n’ait été fondé qu’en 2010, il existe aujourd’hui sur le marché international plus de 1 000 produits certifiés ASC, y compris du saumon, du tilapia, des crevettes et du pangasius.

Étant donné que la durabilité est un élément clé de l’ADN de Pittman, nous achetons et fournissons des produits qui sont certifiés selon les normes MSC, ASC et IRF, ainsi que selon d’autres systèmes importants de certification tels que GlobalGAP. De plus, nous sommes en mesure d’offrir des produits de la mer qui sont scientifiquement prouvés comme étant durables, mais ne portent pas d’écolabel. Pour en savoir plus.


Comments